Figures libres (2004) pour vibraphone, harpe et accordéon

Dédiée à Brigitte et Gaston Sylvestre et Max Bonnay

Création le jeudi 31 mars 2005 à la Halle Saint Pierre (Paris 18ème)

Durée : env. 11’30. Éditions François Dhalmann

 

Cette œuvre est une sorte « d’étude de timbres » en trois parties enchaînées sans interruption, faisant appel aux ressources techniques très spécifiques de ces trois instruments rarement réunis. Leurs contraintes propres -d’ambitus, de timbre, d’articulations etc.- m’a permis de développer une instrumentation riche et variée, quasi orchestrale dans certains passages.

 

Les motifs constitutifs de l’œuvre traversent celle-ci de part en part. Comme autant d’univers parallèles, chacun d’eux semble vivre sa propre histoire indépendamment de celle des autres.

Ainsi, à chacune de leurs réapparitions, les motifs ont évolué, créant cette forme musicale et poétique « en spirale », sorte d’entrelacs de modes de jeux.

 

Ces figures libres sont un hommage au parcours artistique exemplaire des trois dédicataires de l’œuvre qui inlassablement, avec intelligence, sens de la recherche et de l’improvisation, contribuent au développement et à l’enrichissement des possibilités de leurs instruments.