Épure pour cor seul (2003)

Durée : env. 2'. Édition François Dhalmann

A l'origine, cette courte œuvre a été écrite pour le concours de recrutement d'un corniste pour l'orchestre National de Radio France en 2003.

 

J'ai pris le parti d'écrire une véritable œuvre au sens formel du terme, mais dont le niveau de difficulté soit accessible à un élève en 3ème cycle.

 

L’écriture ne cède en rien aux banalités d’usage dès que l’on écrit un déchiffrage ou que l'on écrit pour les élèves. Une grande exigence est requise ici et les instrumentistes devront veiller à jouer très précisément ce qui est noté sur la partition, dans le moindre détail avec sensibilité et sans ajouter quoique ce soit. L'œuvre se révèle de fait plus délicate qu'elle n'y paraît au premier abord.

 

Eu égard à l'exigence de l'écriture, cette œuvre a tout à fait sa place dans un concert assuré par un instrumentiste professionnel.

Il existe une version (variée) avec voix de baryton de cette œuvre sous le titre Non, pas encore.