Virelangue pour voix mixtes (atelier vocal de 20 chanteurs maximum) (2015)

Virelangue - Direction : Dominique Favat
00:00 / 00:00

Commande du conservatoire de Saint Michel sur Orge

Résidence de compositeur année 2015 (entre 6' et 10')

Création le 5 juin 2015 – Espace Carné – Saint-Michel-sur-Orge

Éditions François Dhalmann

 

Cette courte œuvre vocale a été écrite spécifiquement pour un Atelier Vocal de conservatoire (musique de chambre vocale). Le cahier de charge, déterminé par la professeure Dominique Favat, était à sa demande un travail principalement sur la langue, la prononciation, la respiration et peu de sons à chanter (pour ne pas passer trop de temps sur des problèmes d'intonation). En amont, celle-ci m'a communiqué un certain nombre d'exercices vocaux que tout professeur de chant fait travailler à ses élèves. Ceux-ci m'ont servi à mieux connaitre les débuts de l'apprentissage du chant et ce qu'elle recherchait pour ses élèves.

L’œuvre devant être montée en un temps relativement court, parallèlement à d’autres œuvres au programme, et de surcroît avec des chanteurs de niveaux disparates, il ne fallait pas multiplier les difficultés. C’est la raison pour laquelle j’ai utilisé comme textes des vire-langues, moins pour leur sens, que pour leur difficulté d’élocution et leur couleur sonore (bien qu’à certains moments le sens est important formellement).

L’œuvre se présente comme une scénette, où je joue avec les habitudes et la psychologie des chanteurs, seuls ou en groupe. Cet dimension supplémentaire, véritable Art de la scène, a particulièrement intéressé les adultes et donné lieu à des séances de travail extrêmement enrichissantes : déplacement dans l'espace, vitesse de débit en marchant, positionnement vis-à-vis du public, projection de la voix parlée, etc.

Vocalement, l’œuvre ne mentionne que Femmes et Hommes, de façon à laisser au professeur - qui est le chef (bien que l’œuvre puisse être représentée sans) - la liberté d’assigner librement le matériau musical en fonction du niveau et de la compétence de chaque chanteur.

Bien qu’écrite pour un cadre didactique, c’est une œuvre de concert à part entière, que des professionnels peuvent réaliser pour le plus grand intérêt d'un public averti.

Note sur la réalisation en concert

L'enregistrement joint est issu du DVD live du concert de fin de résidence. Les enfants dans la salle sont très nombreux et peu calmes... Mon œuvre a ouvert le concert, raison du brouhaha au début. Toutefois, celui-ci était prévu : salle encore allumée, les chanteurs entrent un par un sur scène en faisant leurs exercices vocaux. Le public ne sait pas si l’œuvre est commencée ou non. Petit à petit, plus les chanteurs sont nombreux, plus les spectateurs prennent conscience que c’est le cas et se mettent à dire « chut » avec les chanteurs qui font semblant de leur côté de découvrir qu’un public les regarde. La salle se calme, les lumières de salles s’éteignent, les projecteurs de scène s’allument, l’œuvre commence vraiment. Les enfants dans la salle devraient se calmer…

INDICATIONS PARTICULIÈRES

Le chef joue une cymbale (cloutée/sizzle de préférence)

Le temps imparti à chaque section est noté en haut de celles-ci

Les réservoirs de phonèmes et interjections sont des propositions que les chanteurs peuvent enrichir à volonté