Photos of (sotie) pour piano (ou harpe) et quatuor à cordes (1989)

Dédiée à Jean-Louis Viaud (photographe)

Éditions Lemoine

 

Une sotie c’est une farce de caractère satirique.

Contrairement à ce que le titre pourrait induire, il n’est pas question ici de « musique à programme ». Au contraire, cette courte pièce met en œuvre un matériau et des procédés de composition tout à fait traditionnels. L’intervalle de quarte y est prédominant et l’ensemble des nombreux et très différents motifs est soumis à travail contrapuntique plus ou moins varié et délibérément peu développé.

 

Cette farce est donc caractérisée par ses ruptures inattendues, ses clins d’œils et ses élans. Comme toutes satires, elle ne reste pas en place : mouvante, instable, mordante, tantôt joyeuse, tantôt triste, elle se veut l’antidote ou tout au moins l’opposé de la vision dramatique de l’existence qu’elle est censée tourner en dérision.

 

Mais où est la limite entre le tragique et le comique ?

 

L’émotion peut-être.

Version Piano

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Version Harpe