Hypertonie pour violoncelle seul (1999/2001)

Dédiée à Christophe Roy

Création les 8/9 décembre 2000 au théâtre Dunois à Paris.

Durée : env. 10’. Éditions Dhalmann (mention obligatoire sur le programme)

 

Cette œuvre est née de ma rencontre avec le violoncelliste Christophe Roy dont la parfaite maîtrise technique de son instrument, sa musicalité et son engagement pour promouvoir la musique d’aujourd’hui m’ont toujours impressionnés.

 

Le titre Hypertonie est un hommage à sa manière de jouer où le violoncelle est autant l’instrument des plus grandes délicatesses aux inflexions si proches de la voix humaine, que des tensions intenses.

 

J’aime à penser la forme de cette œuvre comme une fantaisie aux multiples motifs bigarrés, s’apparentant à ces “cabinets de merveilles” où les souverains européens réunissaient les objets et œuvres d’art provenant de régions du monde jusqu’alors ignorées.

 

Il y a par delà la collection d’objets - ici sonores - une unité secrète faite d’émerveillement enfantin et d’amour vis-à-vis des « petits riens », ces petits détails « insignifiants » de la vie, mais imprégnés de poésie, de tendresse, d’humour et parfois de violence.

Hypertonie - Christophe Roy
00:00 / 00:00