Fantaisie pour bugle (ou cornet ou trompette sib) (2004)

Fantaisie - David Guerrier
00:00 / 00:00

Dédiée à Pierre Dutot et David Guerrier

Créée le 5 juillet 2005 par David Guerrier lors du Symposium Franco-Européen de la trompette organisé par Pierre Dutot à Bordeaux.

Durée : env. 8’. Éditions François Dhalmann

« Voyager c’est se donner de multiples possibilités de retours et de redéparts »

 

Le style baroque -défini comme l’envers du classicisme- est caractérisé par le goût du pathétique, une composition structurée fondée sur un système d’antithèse, d’analogie, de symétrie et dissymétrie, l’emploi d’images saisissantes.

Le baroque veut étonner, toucher les sens, éblouir et y parvient par des effets de mouvement et de contrastes lumineux, de formes tendues et contrariées jusqu’à suggérer l’éclatement dans une dynamique scintillante et allègre traduisant l’exaltation par la profusion ornementale.

 

Une fantaisie - forme libre s’il en fut- n’est pas synonyme de futilité ou superficialité ; au contraire, on sait depuis bien longtemps que les choses les plus profondes de l’existence sont souvent exprimées avec une légèreté qui rend la réalité supportable.

 

Cette fantaisie correspond tout à fait à cet état d’esprit ; en effet, comme toutes mes œuvres pour instruments seuls, l’instrumentiste doit être sans cesse sur le qui-vive afin de jouer et de se jouer :

 

  • du constant jaillissement abrupt des idées, à l’instar de certaines œuvres d’art brut

  • de la multitude de motifs de caractères opposés qui constituent cette œuvre, instable comme un mobile en perpétuel mouvement où le retour des motifs sont autant de changement de perspectives.

  • des multiples possibilités sonores de l’instrument ainsi que de la grande virtuosité et précision d’exécution que cette écriture implique : emploi d’un maximum de modes de jeux, registres, nuances, articulations… souvent en extrême opposition. soulignant ainsi la particularité de cet instrument.

 

Ainsi se caractérise la forme de cette sorte de rondo, comme si la vie nous donnait la possibilité d’être sans cesse déroulée toujours dans de nouvelles directions plus ou moins lointaines, après chacun de nos retours.

Bien qu’écrite pour mettre en valeur la sonorité douce et chaleureuse du bugle, il est toujours possible de jouer cette œuvre au cornet ou éventuellement à la trompette sib.

Dans un cadre pédagogique, un élève peut éventuellement jouer sur une trompette en ut.